6 raisons pour changer son poêle à bois s’il est âgé de plus de 10 ans

10 ans, c’est un bel âge pour un poêle à bois. Entretemps, l’innovation technologique et des normes plus strictes sont passées par là, élaguant considérablement la gamme de foyers au bois présents sur le marché belge. Les modèles les moins aboutis, souvent les moins chers ont été retirés de la vente pour laisser place à un éventail plus réduit de poêles de meilleure qualité. Pour les irréductibles qui ont conservé un modèle d’insert à bois datant de plus de 10 ans, il est recommandé d’envisager de la remplacer. Spécialiste du foyer à bois en Wallonie et à Bruxelles, Dossin Cheminées, vous explique pourquoi.

1. Les nouveaux poêles à bois sont plus écologiques

Pourquoi remplacer son ancien poêle à bois par un nouveau en Wallonie ou à BruxellesSelon une étude française, 1/3 du parc actuel de foyers, composé d'ancien foyers et de feu-ouvert, émet 80% des particules! Les normes écologiques ont évolué et sont devenues plus drastiques, surtout depuis 2013. Les poêles à bois actuels , grâce à l'amélioration de leur rendement, sont plus respectueux de l’environnement. Ils sont pratiquement tous labellisés A+ ou A.  Le rendement d'un foyer à bois peut varier de moins de 50% pour les anciennes générations à près de 85% pour les modéles atuels! Cette évolution du rendement agit directement sur les émissions  de Co et de particules fines. Ainsi, par exemple, un ancien poêle de 6kW avec 45% de rendement peut émettre jusqu'à 15.000  mg/heure de particules fines alors qu'un nouveau modèle de même puissance pourra atteindre un rendement de près de 85% et moins de 250mg/heure d'émission de particules.

2. Vous consommez moins de bois de chauffage

Les poêles et inserts au bois récents sont moins gourmands en bûches. Le rendement est meilleur, pouvant atteindre 85% ! Ils produisent plus de calories avec moins de bois. Dans certains cas, le remplacement d'un ancien poêle peut entraîner une diminution de près de 50% de combustible. C’est une nouvelle façon de faire du feu, plus écologiqueplus économique. Il ne faut plus que quelques bûches pour chauffer une pièce pendant une heure. Grâce à la double combustion (ou post combustion), le recyclage des fumées permet la récupération d’énergie produite par le combustible. Cela maximise ainsi le rendement, et limite les émissions de monoxyde de carbone et de particules fines. De plus, la post combustion a également un effet positif sur la vision du feu en maintenant la vitre plus propre. Le gaspillage de chaleur devient minime.

3. Des systèmes de chauffage au bois plus étanches

Les appareils de chauffage au bois d’aujourd’hui sont plus étanches. Avec l’amélioration constante des performances énergétiques des logements, qu’ils soient neufs ou fortement rénovés, l’air indispensable à la combustion (appelé l’air comburant) doit être prélevé à l’extérieur de l’habitation. Ce prélèvement s’effectue alors via le vide ventilé ou via un mur extérieur. Pour certains modèles d’appareils testés et certifiés, l’air comburant peut être amené au travers du conduit d’évacuation des fumées. On parle alors d’un conduit concentrique. Ce système, assez révolutionnaire, permet également de diminuer la hauteur du conduit de cheminée et améliore encore sensiblement le rendement de l’appareil.

4. Moins de risque de feu de cheminée avec un nouveau poêle à bois

L’amélioration du rendement des nouveaux poêles et inserts à bois permet aussi de diminuer la température des fumées dans le conduit de cheminée. Et qui dit température moins importante, dit moins de risque de feu de cheminée.

5. Possibilité de réglage plus précis de votre foyer à bois

Sur les anciens poêles à bois, les possibilités de réglage sont limitées. Sur les modèles actuels, vous pouvez travailler à différents régimes. Notamment grâce à la meilleure gestion de l’arrivée d’air de combustion, la puissance est modulable selon une certaine plage. Ainsi, par exemple, pour un foyer d’une puissance nominale (= puissance idéale de fonctionnement) de 6kW, la puissance maximale ponctuelle peut atteindre 9 kW et sa puissance minimale peut descendre à 2 ou 3 kW. Cette marge d’action offre plusieurs avantages :

  • Chaleur plus confortable ;
  • Diminution de la consommation ;
  • Réduction de la pollution.

6. Principe de déviation plus performant pour perdre moins de chaleur et éviter les refoulements de fumée

Le principe de déviation est toujours présent sur les poêles à bois d’aujourd’hui, mais il a été amélioré. La chicane qui ralentit la sortie des fumées est plus performante. Tout est fait pour que la chaleur reste dans le foyer le plus longtemps possible. Dans certains foyers, le déviateur est même mobile et s’actionne automatiquement lors de l’ouverture/fermeture de la porte réduisant ainsi le refoulement.

Envie de remplacer votre vieux poêle à bois par un nouveau modèle plus économique et plus écologique?

Cheminées Dossin dispose de plus de 40 ans d’expérience dans la vente et la pose de chauffage individuel en Wallonie et à Bruxelles.  Notre équipe est là pour vous conseiller et vous aider à choisir le système de chauffage le plus adapté à votre habitation et à votre mode de vie. N’hésitez pas venir découvrir nos modèles de poêles, inserts, foyer, cheminées, etc. dans notre showroom de Wépion (Namur). Et pour en savoir plus sur nos prestations, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone ou via notre formulaire en ligne.

Une question ? Un conseil ?

Posez vos questions ci-dessous et nous vous recontactons dans les plus brefs délais.

 
 
 
Aide
 
 
 

Par l'encodage de ses données et l'envoi du présent formulaire, l'utilisateur du site Internet reconnaît avoir pris connaissance et accepté nos avertissements et conditions.

(* = champ obligatoire)